Cabane de la Tourche

Ah, le joli mois de mai !
Quand il s’inspire de juillet, plutôt que de février et qu’il donne de l’amplitude à l’été, plutôt que du « rab » à l’hiver, le cinquième mois de l’année, cœur du printemps, redevient cette belle saison de transition, agréable à vivre et propice aux activités de plein air.

Tellement propice, que nous sommes allés jusqu’à nous expatrier pour rouler. Alors, certes, pas jusqu’en Ukraine ou jusqu’à l’autre bout de l’Europe, ni même au fin fond du gros de Vaud, mais quand même hors des frontières de notre beau canton « étoilé ». Oui, nous avons franchi le pas, et le Rhône par la même occasion, pour aller nous (re)faire les jambes sur l’interminable ascension vers Morcles puis la cabane de la Tourche. Quasiment 2k de D+, pour poser un premier jalon « foncier » sur notre saison, et, par la même occasion, découvrir quelques nouveaux sentiers, ni vraiment valaisans, ni vraiment de là-haut, mais néanmoins loin d’être inintéressants.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer