Dans le VTT, comme dans le cochon, tout est bon. Pourtant certains itinéraires sont plus sympas, alors que d’autres sont plus « sherpas ». Celui reliant Ollomont à Oyace, par le col de Brison fait incontestablement partie de la seconde catégorie. Peu importe qu’il s’agisse ou non de notre pays, comme le laissent forcément penser certains patronymes ou noms de lieux, nous persistons dans nos escapades-découvertes du Val d’Aoste.

Une étude assidue de la carte, complétée par les précieux conseils d’autochtones avertis, ne suffisent pas à garantir que l’itinéraire soit « bikable » dans son intégralité. Du coup, il faut savoir accepter que découverte ne rime pas toujours avec récompense. Nos escapades valdotaines se suivent mais ne se ressemblent pas. Après les bijoux de Menouve et de Paglietta, l’abrupt des reliefs qui séparent le Val d’Ollomont de sa grande soeur Valpelline s’est chargé de nous remettre les points sur les “i” et le bike sur les épaules, avant de nous autoriser à accéder à sa somptueuse traversée des versants adret du Mont de Berrio, puis des Pointes Fiorio et Chabod, à travers son incroyable chapelet d’alpages perchés en rive droite.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer