Maroc 2010 – Oukaimeden-Terres d’Amanar

Les Scottish Highlands ayant choisi de venir passer leur mardi 5 octobre 2010 dans le Haut-Atlas, notre 3ème jour de ride marocain, dévaloir de Gouamen, singles Highway 65 et Ouraken-Amanar s’est transformé en partie de cache-cache géante à travers des nappes de brouillard bien collantes agrémentées par une petite bruine permanente.
– Normal, y a toujours une journée de galère dans un « ride trip » d’une semaine.
– Eh bien non, même pas.
La nature était certes dégoulinante d’humidité et les paysages transformés en peinture abstraite fantomatique et ouateuse, mais la température est restée incroyablement clémente, plus de 20° à 2’700 mètres d’altitude et la terre, habituellement desséchée et glissante, est devenue un vrai tapis velcro offrant un grip inespéré grâce à cette humidité soudaine et modérée.

Nouvelle journée et nouvelle overdose de single-tracks. C’est à se demander si le réseau de communication marocain possède autre chose que des sentiers muletiers. Et d’ailleurs, pourquoi se poser la question, puisque c’est exactement ce que nous sommes venus chercher. Du pain et du chemin. Au Maroc, tout est simple, y compris le bonheur du biker : une succession de singles à damner n’importe quel rider de Whistler entrecoupée par une omelette berbère partagée dans un village accroché au flanc d’une montagne.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer