Maroc 2010 – Magic Carpet

Ca commence comme une rando dominicale habituelle : une interminable ascension sur piste pour aller dénicher un single-track. Voilà pour le début, après plus rien n’est « As Usual ». Le décor, terres ocres, rouges ou noires, la végétation, genévriers thuryfères, pins d’Alep, arbousiers, l’horizon, sans Alpes Valaisannes, ni Bernoises. La déclivité de la piste, non plus n’est pas comme d’hab’. Tracé par la légion étrangère, elle fait le bonheur du 32 dents, mais surtout, celui des yeux, qui peuvent d’autant papillonner que les puls restent largement dans le vert. Et le single, me direz-vous ? Eh, bien, le single, ou plutôt la succession de singles, elle non plus n’est vraiment pas comme d’hab’.

Il y a d’abord une sorte de single de mise en bouche, entre les villages de Ait Amer et de Takoucht. Dégoulinant de sauces serait peut-être plus approprié que mise en bouche. Sauce aux cailloux, sauce aux rigoles traitresses, sauce aux paysages lunaires, en un mot, sauce berbère. Ensuite, il y a THE « Magic Carpet ». Du single comme Moab (Utah) croit en avoir. Pantagruélique ! Si vous ne voulez pas mourir VTTidiot, c’est le single à avoir fait au moins une fois dans sa vie.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer