Avec son parcours affiné au fil des saisons, ses singles sélectionnés avec soin, son dénivelé moyen mais néanmoins exigeant, surtout dans son ultime ascension, notre circuit habituel dans le bas-val d’Hérens est en passe de devenir un « must » de fin de printemps, une sorte de passage obligé avant de nous embarquer pour des sorties plus typées « montagne ».

Comme souvent sur ce circuit de moyenne altitude, la difficulté principale consiste à gérer les premières chaleurs estivales. Un défi plus facile à « manager » dans l’ascension initiale entre Bramois et Nax que dans la seconde, entre Combioula et Vex, en raison, évidemment, de la course contre le soleil, mais surtout de la déclivité localement très exigeante du chemin pédestres remontant des rive de la Borgne, vers le chef-lieu du district d’Hérens. Au-delà de ses dénivelés successifs, l’atout maître de cette boucle hérensarde réside dans son enchaînement de singles, d’abord campagnards et religieux, entre Nax et Vernamiège, puis forestiers et joueurs, entre Vernamiège et Mase, ensuite, descendants, poussiéreux et écrasés de chaleur, entre Mase, Sévane et Combioula, ludiques et souvent frais le long des eaux de la Borgne et enfin, terriblement pentus et cette année particulièrement meubles pour se hisser jusqu’au Village de Vex.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer