Uç Efes * !
(prononcez : hutch éfesse )

S’il y a deux mots de turc qu’il est indispensable de connaître pour survivre à une semaine de ride à travers l’inextricable enchevêtrement de vallées de la Cappadoce, c’est bien ces deux là.

Ces deux expressions magiques vous permettront entre autre :
– de réhumecter momentanément le morceau de carton rêche et désséché qui vous sert de langue depuis le début de la rando.
– de vous attaquer avec conviction à la 363ème épine plantée entre les crampons de vos pneus encrassés de poussière et de vous persuader qu’une réparation supplémentaire de votre chambre ou de votre tubeless est l’unique solution raisonnable.
– de vous remotiver pour persister à tourner en rond à la recherche d’un chemin qui vous fuit désespérément depuis des heures.
– de faire descendre, ou empêcher de remonter les caciks, tajins, boulgours et autres kebabs avalés avec la voracité d’un éventuel ultime repas.
– de compléter les niveaux d’ayran, de tchaï ou de raki, en prévision du prochain raid qui se profile déjà au bout de la nuit.
– d’ajouter aux notes aigrelettes du saaz un sentiment de bien-être ou d’euphorie.
– mais surtout, de faire naître sur le visage de votre interlocuteur local un large sourire et de susciter à votre égard un regain de sympathie extrêmement utile à l’heure des palabres.

Red & Pink Valleys

Pigeons Valley

Avanos

Les gorges d’Ihlara

Love Valley

Turkish People

2 Réponses

  1. Farenj

    Bravo, superbes photos et région magnifique !

    Mais j’ai une petite remarque au sujet de la présentation des photos, valable également pour tous les reportages publiés sur le site : l’effet “papier froissé” sur les bords des photos dénature la qualité des prises de vue et atténue leur effet enchanteur. Un simple ombrage en arrière plan ou pas d’effet du tout rendraient les photos encore plus belles. Mais c’est un point de vue très personnel…

    Farenj

  2. newsocrate

    Bonjour;

    Que de belles photos qui donnent vraiment envie de préparer son sac à dos et de voyager dans les contrées les plus sauvages de la planète. Merci bcp pour ce dépaysement.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer