Comme deux « Half » ne feront jamais exactement un « Full », il était nécessaire de remettre, tôt ou tard, le col de Mille, et ses ̶m̶i̶l̶l̶e̶ innombrables options, à notre programme de l’été. Car, même si ce sont un manque de temps et une proximité appréciable qui ont principalement motivé notre choix du jour, la région de Mille restera, pour longtemps encore, bien plus qu’un plan « B ». Rien que son versant ubac recèle une telle brochette de « trails », le chemin des Ânes du Six-Blanc, le chemin militaire du Mont Brûlé, le chemin à flanc de Servay ou le toboggan de la forêt de la Perche, pour ne citer que les plus connus, qu’il n’est pas forcément nécessaire de franchir Mille et son fameux col pour trouver de quoi rouler à la journée.

Au menu de notre dimanche démarré tardivement sous le « cagna », contraintes professionnelles obligent, outre les « classiques » déjà cités, les récemment « reshaped » Beutzons, Vintsiè Rodze et l’incontournable Momin Express. Trois petites perles forestières, cachées dans les nombreuses combes qui servent d’affluents au tumultueux torrent de Versegères.

Je voudrais profiter de dire, ici, toute mon admiration pour le formidable travail des responsables de l’entretien des chemins communaux et les incroyables idées d’aménagement dont ils ont su faire preuve pour le rendre aussi « bike compatible » que possible.

Merci, les gars ! Chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer