Col de Mille – Ascension pour une Assomption.

L’Assomption est une fête catholique que mon désintérêt pour la chose religieuse m’empêche de vous commenter plus précisément. L’Ascension, en dehors d’être également une fête catholique, c’est ce qui nous a occupé durant la majeure partie de cette chaude et belle journée du 15 août, fête de l’Assomption. 1’800 mètres de D+ sous une chaleur accablante, ça se résume virtuellement en trois photos qui ne traduisent ni la réalité du terrain, ni l’effort exigé pour en venir à bout. Effort ô combien récompensé par le fantastique final d’un itinéraire étonnamment peu pratiqué.

Rendez-vous tardif et interminable montée d’approche, cette journée dédiée à la Vierge Marie (remarquez que mon inculture religieuse n’est pas totale), avait débuté plutôt inhabituellement. Après quelques heures de pédalage monotones agrémentées d’une bonne dose de sueur due à la chaleur caniculaire de l’après-midi, j’avais l’impression d’être revenu quelques années en arrière, lorsque je me levais tard et que je tournais en rond, nez dans le guidon, sur mon bike « full XC ». Finalement il aura fallu attendre la dernière partie de cette randonnée pour suberbement démentir ce sentiment et nous ramener en 2007 et à ses valeurs par à une succession de single-tracks magnifiques, un portage sommital court mais intense et un environnement naturel majestueux. Retour vers le futur unanimement apprécié et agenda définitivement annoté pour une prochaine édition.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer