A l’origine, j’avais prévu d’intituler cet article les trois G : « Gspon-Gebidum-Gamsen ». Au final, j’aurais aussi bien pu l’appeler « Voir Gspon et… mourir ». Drôle de destin pour cette seconde escapade dans le Vispertal, qui après nous avoir laissé avaler l’intégralité de son goudron matinal et quasiment tout le D+ de son itinéraire, nous prive de ses plus prometteurs single-tracks d’altitude, dès la sortie du village de Gspon, sur un problème mécanique aussi rare que définitif : la casse de ma roue-libre.

C’est à se demander si ce destin espiègle ne voulait pas qu’on soit rentré assez tôt pour assister à la douzième victoire du FC Sion en finale de la coupe de Suisse ?

3 Réponses

  1. Daniel

    Suis totalement en pensées avec vous… Devoir rebrousser chemin après avoir si bien débuté, et par un temps pareil!!! La vie est souvent ingrate, mais avouez que les ennuis mécaniques sont plutôt rares à votre palmarès à tous les deux.
    Quelle roue libre a lâché? Crank ou JP?

  2. Steph

    Salut Daniel, on n’a pas vraiment rebrousser chemin, mais au lieu de rejoindre le Gebidumpass par les hauts puis de basculer dans le Nanztal, on s’est rabattu sur un chemin (presque) descendant de Gspon sur Visperterminen. Pas grave, on a prévu de remettre ça jeudi ou vendredi, pour finir de déguster la partie dont nous avons été privé hier.
    C’est la roue libre de ma Crank qui a cassé, et le plus étonnant c’est que ça fait 3 saisons que je roule sans soucis avec les CB de mon Titus et seulement depuis 3 mois avec celle qui a laché sur mon Pivot.
    Mais tu as raison, on ne peut pas vraiment se plaindre des ennuis mécaniques, ni même, des crevaisons, dont nous avons été victimes durant notre (désormais) longue carrière, JP et moi.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer