Pour lutter contre la chaleur, il est souvent de coutume de prendre de l’altitude. Jour le plus chaud de l’été oblige (en même temps vu le juillet qu’on a, ce n’était pas difficile), comme beaucoup de randonneurs nous avons donc mis le cap sur les hauteurs. Celles du Col de Mille, délicatement lovées au creux de l’arête courant du Rogneux au Mont-Brûlé et généralement bien ventilées, sont souvent un choix judicieux. Et comme en plus, le réseau de chemins pédestres qui permet de s’y rendre est plutôt bien adapté à la pratique du VTT, il n’a pas été bien difficile de convaincre quelques adeptes du vendredi « loin du taf » de grimper en selle pour aller taquiner du D+ au grand air.

Itinéraire à la fois alpin et quasi intégralement « single-trackeux », la traversée Bourg-St-Pierre – Col de Mille – Sembrancher, malgré quelques tronçons assez exigeants, reste un mets de choix pour tous les bikers amoureux des étroits rubans terreux et sinueux qui parcourent nos belles Alpes depuis l’aube des temps.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer