Cantique (du biker) suisse

Sur nos monts, quand le soleil, par Charles Chatelanat (1833-1907)
Librement revisité par AlpAvistA pour la fête nationale suisse.
1er août 2011 – Col de Mille.

Sur nos monts, quand le soleil
Annonce un fort précoce réveil,
Et prédit d’une nouvelle rando le retour,
Les attraits des single-tracks
Parlent à une tête encore patraque.
Caféine et jus de fruits
Réveillent le biker endormi,
Cacao et calories requinquent ses jambes meurtries.

Lorsque les premiers cliquetis
Egayent le pâturage assoupi,
Le cœur sent ses battements se hâter.
Loin des nuisances des routes asphaltées,
Le plaisir de rouler est bien vite exacerbé.
Pédalage et découverte
Ravissent le biker aux idées vertes,
Nature et paysage l’invitent à rouler pupilles ouvertes.

Lorsque sur l’étroit chemin badin
Se succèdent les pièges chafouins,
Force et habileté se marient.
Dans la difficulté de l’insidieuse prairie
Elles sont nos meilleures alliées.
Continues de les améliorer,
Le tracé finira par s’incliner,
Et le biker motivé, par passer.

A un moment, la déclivité va s’inverser,
Le rugueux itinéraire va plonger !
Reprends ton souffle et abaisse ta selle,
Sur l’étroit et sinueux sentier,
Laisse ta monture doucement filer.
C’est le salaire promis
Au biker sans compromis,
Qui, par lui-même, la montagne a gravie.

 

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer