Gorges de la Navisence

Un bisse du nom de « Ricard » devait forcément finir par nous intéresser un jour ou l’autre. Limités en altitude par la neige très abondante, nous avons donc mis à profit ce beau mais glacial dernier jour d’avril pour aller rouler à la découverte des méandres de ce chemin aux « odeurs » de pastis.


Méandres n’est pas ici un mot choisi par hasard. Après un début d’itinéraire vertigineux, accrochés aux falaises des gorges de la Navisence, single-track et bisse s’arrêtent net, mission accomplie : puiser une partie des eaux de la rivière et les emmener jusqu’aux vergers et vignobles de Chalais pour les irriguer. L’idée de rebrousser chemin étant habituellement incompatible avec notre façon d’envisager la pratique du VTT, nous avons donc poursuivi notre rando au fond des gorges, directement dans le lit de la Navisence.

Après le « Ricard », l’eau. Un cocktail anisé et frais pour une rando dominicale inédite.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer