Grand classique des randos printanières, les pistes et chemins du bas Val d’Hérens n’avaient pourtant pas revu nos crampons depuis 2004. L’itinéraire de moyenne altitude partant de la plaine du Rhône, passant en revue pratiquement tous les villages de la rive droite, Nax, Vernamiège, Mase, Suen, St-Martin, avant de plonger vers les gorges de la Borgne, donne régulièrement le « véritable » coup d’envoi de la saison. Dénivelé, long, exigeant et localement technique, il marque la fin des sorties dites « de remise en forme » et ouvre la voie aux grandes randos estivales, à l’altitude plus élevée et au tracé souvent plus alpin.

Après la mini canicule d’avril, les pluies de mai ont littéralement « boosté » dame nature. C’est un Val d’Hérens éclatant de verdeur et bouillonnant de vitalité qui nous a accueilli durant la longue demi-journée qui nous a été nécessaire pour boucler notre balade. Quel plaisir de retrouver les façades de madriers brunis par le soleil des mazots de Tza Cretta ou Maforny, les pâturages verdoyants et les moutons de Sevanne ou Greferic, les chemins tricotants et poussiéreux plongeant sur Combioula, Riva, les rives ombragées de la Borgne, et finalement, l’exigeante remontée vers « le Château » de Vex, sous un soleil resplendissant et une chaleur estivale.

3 Réponses

  1. Chris

    Super ton site, je suis tes escaspades depuis l’automne passé. Débutant dans le monde du vtt depuis une année, j’aime bien ces parcours qui nous font nous demander dans quelle gallère on s’est lancé… et à la fin s’est toujours la délivrance.
    Je ne sais pas si c’est volontairement ou non que tu ne mets pas ton intinéraire, en ligne. Tes images nous font voyager mais on ne sais pas exactement par où…
    Bonne route
    Chris

  2. Steph

    Salut Chris,

    La passion ça ne se chiffre pas, ça ne quantifie pas, ça ne se balise pas, ça se partage, mais surtout, ça se VIT. Les kilomètres, les dénivelés, les heures, les "way points" n’ont pas leur place dans ma conception du VTT. Restent la découverte, la sueur, le plaisir partagé, plus quelques mots et quelques clichés pour en témoiger.

    Bons chemins et au plaisir de t’y croiser à l’occas’

  3. Chris

    Je suis entièrement daccord avec toi et quand je parlais d’iténéraire c’est parceque pour moi le voyage commence déjà en parcourant la carte et en me demandant si c’est jouable ou pas… Et pouvoir situer tes surper images sur une carte. Mais j’ai cru comprendre qu’une de ces années, (mais tu ne savais pas laquelle) tu souhaitais sortir un "guide" et là je suppose qu’il y aura effectivement une carte.

    Au plaisir de te lire … ou de te croiser

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer