Brechette

Retour dans le Val d’Hérens pour les premiers 1’000 D+ de la saison. Et qui dit Val d’Hérens, dit aussi souvent, rando à cales et à double-cales, en particulier sur sa rive droite. « Dri ho ! Dri ba ! » entre Mase et Brechette, pour une rando ayant visiblement oublié ce que kilométrage horizontal signifiait. Autres surprises du jour, les conditions de neige, pires que prévues sur le bas, et bien meilleures qu’espérées, à partir de 2’100-2’200 mètres d’altitude.

Avec 14° annoncés en plaine et des chutes de pluie remontées jusqu’aux alentours des 2000 mètres en début de semaine, cette rando s’annonçait printanière. Soleil, douceur et neige molle semblaient promis à notre vendredi sur les skis. La réalité du terrain a été toute différente. Le menu nival concocté par Dame-Nature nous a réservé une palette complète de son savoir-faire, mais, malheureusement, pas de neige de printemps à sa table.
– Neige dure et méli-mélo de plaques verglacées en entrée.
– Neige croûtée et verglacée, sur son lit de fausses traces aussi nombreuses que traîtresse, en « antipasti ».
– Neige profonde et localement pourrie sous sa fine croustade de glace, en plat principal.
– Et, finalement, belle et épaisse couche de neige fraîche en phase de cohésion, pour le dessert.

[Note à l’usage des Blondes] Pour obtenir le menu de la descente, il vous suffit d’inverser l’ordre des plats…

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer