Faire de la mécanique ou aller rouler, il faut choisir !
Ou pas…
On peut très bien passer sa matinée à monter de nouvelles pièces sur son VTT et l’après-midi, aller les rôder. On peut même décider de le faire sur un parcours avec un gros D+, une montée parmi les plus casse-pattes de la région et, malgré tout, préserver ses jambes et son énergie en vue du pèlerinage annuel à la Durand, dimanche. Mais pour réussir à concilier et faire rentrer autant d’éléments contradictoires dans un créneau horaire aussi étroit, il faut être bien organisé, savoir garder son calme, être habile de ses mains, ou à défaut, disposer d’outils qui compensent son manque de dextérité, et enfin, avoir une condition physique hors-norme, ou, plus simplement, être ami avec un « Levo ».

Et voilà, malgré une journée surchargée, au timing plus que serré, le fameux « sentier des Eperviers » peut enfin être retiré de notre de plus en plus anémique « To Do List »… et rajouté sur une sa grande soeur, que nous avons plaisir à voir enfler, celle des itinéraires « A faire, au moins une fois, chaque saison » .

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer