Une vallée, deux versants, où s’arrête exactement le (semi)confinement ?

Utiliser un véhicule pour aller faire ses courses ou une petite virée improvisée, c’est évidemment en sortir. Selon les directives en vigueur, les premières sont autorisées, la seconde déconseillée. Mais démarrer et terminer une rando VTT sur le pas de sa porte, est-ce quitter le confinement ou seulement pratiquer une activité physique autorisée ?

Ça dépend de ce qu’il y a entre les deux pas de porte, me direz vous.

32 kilomètres, 1’800 mètres de dénivelé, un ubac, un adret, de la neige, de la terre, de la poussière et une ribambelle de chemins, certains inédits, malgré la proximité, d’autres interdits, mais puisque on est censé être confiné, et d’autres, enfin, connus, limés, usés jusqu’à la corde, mais toujours appréciés. Est-ce encore du (semi)confinement ou déjà une (petite) entorse au règlement ?

Réponse : c’est à vous de voir. Le Conseil Fédéral ayant décidé de faire appel à notre sens des responsabilités, allez rouler, si vous le désirez, mais faites-le près de chez vous, en petit comité et surtout, en minimisant les risques pris, pour éviter de surcharger des services hospitaliers déjà suffisamment occupés.

Comme ce (semi) confinement nous fait tous, plus ou moins, tourner en rond, selon où vous avez choisi d’habiter, vous aurez simplement la chance de pouvoir faire des ronds plus grands et plus intéressants que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer