Le Cœur

On y passait, quand on faisait l’ascension du col de Mille par son versant adret et qu’on traversait, l’un après l’autre, tous les alpages qui le sépare de Bourg-St-Pierre. On le frôle, chaque fois qu’on se hisse vers Erra ou la Vouardette pour aller taquiner de l’Eperviers. Mais jamais, ce bel alpage perché n’avait été le but de notre journée. Du coup, pour essayer de gérer au mieux la météo capricieuse de ce nouveau dimanche hésitant entre gris clair et gris foncé et le point culminant encore limité de nos sorties printanières, nous avons choisi d’aller « droit au Cœur » pour découvrir les inédits chemins qui en plongent vers la Dreudze et Morion.

Résultat des courses, Dreudze, Morion, c’est tout bon. Crêdedin, ça craint !

Ou, pour rester dans le thème la journée, jusqu’à Morion, on peut parler de « coup de cœur », mais pour la traversée vers Crêdedin, casse-pattes ou « crève-cœur » seraient plus adaptés pour la caractériser.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer