Une semaine après la mémorable JeannoTT et ses excès en tout genre, une rando moins mouvementée et surtout moins humide nous a permis de découvrir un nouveau petit coin de paradis. Blotti dans sa petite dépression alpine au pied du Mont-Gond, l’Etang de 30 pas domine tout le versant des Mayens de Conthey et de My de ses eaux limpides dans lesquelles se miroitent les plus hauts sommets de la chaîne des Alpes Valaisannes.


Les petits marécages alpins recèlent souvent des trésors de beauté naturelle. Celui-là, en plus, dévoile grâce à une ligne d’horizon parfaitement ajustée, un panorama absolument incomparable sur quasiment tous les plus hauts sommets du versant sud de la vallée du Rhône.
S’y rendre à VTT, n’est pas forcément courant, mais ne pose pourtant pas de problèmes résolument insurmontables, surtout si quelques tronçons de portage ne vous font pas peur. Au départ de la plaine, vous traverserez d’abord les pittoresques villages de Erde et de Daillon. Puis en suivant de petites routes secondaires en pente modérée vous découvrirez toute l’étendue et tout le charme des hauteurs contheysanes, pour atteindre finalement le niveau des premiers alpages, Larzey et Pointet. A partir de là, laissez votre imagination tracer un itinéraire à travers le dédale de crêtes douces et de combes herbeuses, en direction du Mont-Gond. Le bonheur simple d’une ascension à travers pâturage, vous mènera presque inévitablement au bord du vaste marais ceinturant le fameux petit étang alpin.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer