L’impressionnante tempête de foehn qui sévit sur les Alpes depuis quelques jours nous ayant privé de notre ultime rando à skis, mais surtout, de la prometteuse fondue qui était prévue ensuite pour clôturer la saison de « peaux », nous nous sommes joyeusement rabattus sur nos fidèles bikes pour aller défier les incroyables bourrasques de vent qui décoiffent les coteaux du Valais central en cette fin de semaine sainte.

J’ai déjà souvent fait ici, l’éloge des bisses, de leurs tracés ludiques et de leurs pentes infinitésimales qui sont toujours de précieux alliés pour débuts de saison difficile, soulageant les jambes encore déficientes et réconfortant les esprits déçus par la somme d’efforts produits vis à vis des rares sensations récoltées. En VTTistes expérimentés, nous avons donc opté pour un itinéraire tout en bisses, dans le but de rendre le plus ludique possible, notre dur retour sur terre après une saison exceptionnelle sur neige. Au programme de ce samedi saint, un trait de Mont d’Orge, deux doigts de Lentine et une lampée de Bordzi : un cocktail fort bien dosé en bisses pour lutter contre le terrible dessèchement général provoqué par notre habituel et turbulent vent de printemps au caractère toubillonnant et hydrophage.

Une réponse

  1. Guy Bernet

    Comme votre terrain de jeu à l’air d’être le même que le notre, la prochaine fois que vous venez dans la région avisez moi. On doit surement trouver une solution pour transformer un porte gourde en porte bouteille.

    @+

    http://guyrando.blogiwi.com/

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer