Ce ne sont que quelques voyelles et consonnes gutturales jetées au vent comme un cri primal. Ce n’est pas véritablement une montagne, ni même une pointe, juste un mamelon posé au bord d’un apic. Ce n’est déjà plus le Valais romand. Ce n’est pas encore vraiment le Haut-Valais. C’est quelque part sur les rives de la Raspille, ou plus précisément de la Pauja, ce torrent germanophone qui en unissant ses eaux à celles de la Tièche, lui donne réellement naissance. Son altitude, 2’495 mètres, est à peine intéressante d’être évoquée. Ses grands frères et voisins immédiats, le Nuseyorn, le Trubelstock, le Tschajetuhorn, sont presque aussi méconnus que lui. Finalement, le Gitzitotz, ce n’est presque rien… mis à part une des plus belles randos qu’il m’a été donnée d’entreprendre depuis trois hivers.

Suite à un rapide survol des récentes sorties locales répertoriées sur CampToCamp , l’idée d’aller crapahuter, skis aux pieds, du côté de la « bikissime » région de Varneralp, s’est petit à petit insinuée dans notre esprit durant la semaine. Retrouver ces profondes forêts de pins, ces hautes clairières parsemées de mélèzes tordus par leur lutte incessante contre les éléments ou ces vastes plateaux d’altitude bordés de falaises emmaillotés dans leurs somptueuses parures hivernales et sous un ciel enfin résolument bleu a été un plaisir incommensurable, que même la température glaciale et le dénivelé plus conséquent qu’envisagé n’ont par réussi à ternir.
Chronique d’une froide mais époustouflante journée de février quelque part, entre ciel, soleil et neige…

PS. Je viens de découvrir que le Gitzitotz, situé sur la frontière des langues, avait logiquement aussi une appellation francophone : le Tone de Varone.

2 Réponses

  1. Guillaume

    Vraiment magnifique vos randos. Ca me donne envie de m’acheter du matos tout ca!
    Profitez bien
    Guillaume

  2. Anton

    Salut steph, ça fait un bail…toujours d’aussi belles rando superbement mises en prose ET en images…toutes mes félicitations.
    De mon côté du beau et du bon, mais confiné aux alentours du Val Ferret où je tiens résidence hivernale…quelques aperçus à la va-vite jetés en pâture sur mon compte flickr…http://www.flickr.com/photos/celestialpilgrim/
    Ah, s’il m’était donnée le temps de m’occuper comme il se doit de mon blog :-)
    Bonne glisse et bien à toi,
    Anton

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer