Meggialp

Si Jeizinen n’existait pas ?
Il faudrait trouver un autre vieux téléphérique au charme suranné qui nous permettrait de quitter la plaine et de nous élever, en rive droite, sans avoir à pédaler dans la chaleur étouffante.

Si Jeizinen n’existait pas ?
Il faudrait aménager un autre essaim de chemins aussi variés, sinueux et rocailleux que ceux qui constellent cet adret privilégié.

Si Jeizinen n’existait pas ?
Il faudrait édifier un autre balcon aussi pittoresque, ensoleillé et panoramique que celui que ce « village-station » préservé et perché propose.

Si Jeizinen n’existait pas ?
Il faudrait forcément l’inventer, ne serait-ce que pour emmener rouler des amis de longue date, comme Cédric et François.

Heureusement, Jeizinen existe !
Et nous avons la chance de pouvoir y assouvir notre passion du VTT depuis tellement de saisons que ce serait carrément péché ne pas y retourner au moins une fois par année.

Salut c'est nous... les Cookies ! Nous aimerions t'accompagner pendant ta visite. C'est OK pour toi ? Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer